Barrios Potosinos – Mexique


Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Barrios Potosinos

Par Jean-Félix Fayolle

« Barrios Potosinos » est un reportage réalisé entre 2007 et 2015 dans des quartiers populaires de San Luis Potosi, ville d’un million d’habitants à 500 km au nord de la Ville de Mexico. Cette ville est située sur la route en direction du nord du pays, qui est aussi l’autoroute des drogues et des immigrés rejoignant « l’autre côté ». Le contexte local a beaucoup évolué ces dernières années. Avant 2008, les petits gangs contrôlaient leurs territoires respectifs, jusqu’à ce que le cartel des Zetas vienne s’emparer de la ville et faire régner un climat de terreur. Ils contrôlaient le marché de la drogue, la prostitution, les bars, les vendeurs ambulants et même certains politiques ou membres de la police locale. Beaucoup des vendeurs de drogue ont été tués. Plusieurs membres de bandes ont dû travailler de force pour les Zetas. La police et l’armée ont commencé une campagne répressive et offensive à l’encontre des mafias de la drogue qui continue encore aujourd’hui. En 2010, le cartel du Golf a commencé à prendre contrôle de certaines zones de la ville. De très nombreuses personnes ont été tuées quotidiennement à cause de cette guerre des cartels. Les Zetas auraient aujourd’hui quitté la ville et le Golf pris le pouvoir.

Le premier quartier, « Zona Centro » ou « Barrio 21 », se trouve dans le centre historique de San Luis et est constitué de vieilles maisons, dont la moitié en ruines. La plupart des habitants travaillent au marché du centre-ville en tant que vendeurs ambulants de fruits et légumes, vêtements ou autres marchandises. D’autres ont commencé à vendre de la drogue dans le quartier pour les Zetas, mais ceci s’est terminé par une fusillade avec le cartel du Golf en 2012. Plusieurs images ont été réalisées lors de la « fête des morts » (ou la Toussaint) en 2013. Cette année-là, beaucoup ont commémoré le premier anniversaire de la mort de proches tués à cause du conflit entre les cartels de la drogue.

L’autre quartier est « Pavon » à Soledad de Graciano Sanchez, ville située au nord de l’agglomération urbaine de San Luis. Ce quartier a été construit sur des champs maraichers dans les années 1980 et une première bande dénommée les « Butis » s’est mise à défendre ce territoire flambant neuf des pilleurs. Une succession de plusieurs bandes ont suivi et le quartier est maintenant divisé en deux territoires opposés : « Wepavon » (pour la musique « wepa ») et « Pavon York ». Chaque zone comporte plusieurs places et chacune est contrôlée par une bande précise. Les altercations pouvaient être violentes, cependant depuis que le quartier est sous contrôle d’une organisation criminelle, les bandes évitent de se faire la guerre.

Les jeunes vivant dans ces territoires souffrent beaucoup des effets de la marginalisation. En les photographiant, j’espère transmettre leurs réalités de vies et leurs cultures à un public large et peut-être de dépasser les préjugés auxquels ils sont confrontés. Cette série donne une vue de l’intérieur de leurs vies, comme la religion, les drogues, le sport et la vie nocturne. C’est le fruit d’une relation intime de neuf années avec deux communautés comprenant de plus longues périodes en vivant dans ces quartiers.

 

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

Powered by themekiller.com