Portrait d’un éleveur de porcs : Nicolas Chiron


Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Nicolas Chiron et sa compagne, sont sur cette ferme depuis un an et demi. Vouloir devenir éleveur de porcs est bien sûr le résultat d’une construction personnelle. Il a été impacté par l’environnement familial, d’une part, et les contraintes physiques d’autre part, apportées par une maladie génétique, neuropathie de Charcot Marie Tooth, qui dicte ses limites. Plusieurs années de recherche, de joie, d’impatience et de doutes les ont amené à poser leurs valises à Chemillé en Anjou (49) . Etant dans une société de production intensive et s’éloignant d’une alimentation de qualité, Nicolas a voulu un projet paysan, au sein d’un réseau humain conscient d’une problématique de base : l’alimentation, et conscient du bien-être de l’animal. La production de la ferme (en conversion bio) sont ainsi vendues en direct au plus près des consommateurs. La construction, les travaux, l’organisation et le quotidien de la ferme ont été organisés en fonction des limites qu’impose sa maladie. Certaines tâches ont été réfléchies et optimisées en fonction de ses contraintes physiques. Un salarié à temps partiel est également subventionné en partie pour le seconder dans les travaux les plus exigeants. La ferme s’oriente autour d’un élevage de poules pondeuses et d’un élevage de porcs de race Longué. Le site offre une trentaine d’hectares sur lesquels se développent les cultures nourricières, les prairies et les parcs des animaux. Divers bâtiments permettent le stockage et l’activité agricole. Nicolas et sa compagne aménagent leur «cocon» auprès de la ferme. L’arrivée de leur fille Cali, il y a 5 mois, a lancé leur vie de famille. Nicolas fait parti de ces nouveaux paysans qui militent pour un travail de la terre à l’échelle humaine, qui respectent la nature et les animaux et qui remet au goût du jour, l’entraide familiale et amicale.

Nicolas Chiron m’a contactée, il y a de cela dix mois, il voulait voir l’évolution de sa ferme en images. Je documente avec ce sujet, l’évolution d’une ferme en conversion bio et en aménagement pour son handicap. Nicolas a fait un choix de vie qui n’est pas sans conséquence et je suis heureuse d’être la témoin de cette force de vie.

Par Karoll Petit

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

Powered by themekiller.com